Lavandou

 

 

En ce printemps 2016, c’est au Lavandou que le Club Parisien de Plongée a effectué sa sortie technique de l’année.

vue du lavandou

Certains d’entre nous sont venus pour un week-end. D’autres sont restés 10 jours et ont fait jusqu’à 17 plongées avec le club Lavandou plongée.

Le premier week-end du voyage, nous étions une quarantaine de plongeurs à embarquer sur le Kenavo 2.

kenavo 2 lavandou

 

Pour nos membres diplômés cette année du niveau 1, il s’agissait souvent de leurs premières bulles en milieu naturel. Mais quelque soit le niveau, la bonne humeur était au rendez-vous !

Lavandou - plongeurs

 

Durant tout le séjour, avant chaque plongée, nous avions le plaisir d’écouter les membres de l’équipage (aussi plongeurs) qui nous expliquaient le site sur lequel nous allions plonger. C’était aussi l’occasion, pour nos encadrants, de tester l’orientation des élèves passant un niveau.

avant plongee_lavandou

 

Les sites sur lesquels nous plongions font partie du parc national de Port-Cros. Les fonds sous-marins y sont protégés et la pêche est interdite. Cela explique pourquoi nous avons pu observer une faune et une flore méditerranéennes particulièrement riches.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer de nombreux mérous.

Lavandou - merou

Mais ce ne sont pas les seuls poissons de la réserve, loin de là !

Lavandou - poisson

 

Les amateurs de “petites bêtes” étaient eux aussi comblés par les nudibranches, doris et clavelines que nous pouvions rechercher (et avec un bon oeil trouver !) à chaque plongée.

Lavandou Macro

 

En milieu de semaine, les six élèves N2 et N3 ont obtenu leur nouveau diplôme avec brio. Ils ont pu fêter cela le lendemain en explorant le Prosper Schiaffino (aussi appelé Donator). Cette épave se situe à une profondeur allant de 35 à 51 mètres, elle est donc accessible seulement à partir du N2.

Lavandou -Donator 2

 

Pour finir le séjour toujours dans la bonne humeur, nous avons fait une photo artistique dans l’idée de renouveler l’affiche du CPP. Le résultat est meilleur qu’escompté mais il reste une marge de progression. C’est pourquoi nous la referons l’an prochain !

Lavandou -photo artistique 1