Les niveaux techniques

La plongée en France est réglementée par la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins (FFESSM). Elle a décrit une progression du plongeur, déclinée en 4 niveaux qui lui permet d’acquérir progressivement des automatismes, de l’autonomie et des connaissances théoriques afin de plonger en toute sécurité avec ses coéquipiers.

Vous pourrez lire ci-dessous un court descriptif des 4 niveaux et des prérogatives associées. Si vous souhaitez avoir plus de détails sur le contenu de la formation de chaque niveau, vous pourrez trouver le manuel des formations édité par le comité technique nationale de la FFESSM ici. Vous pouvez également cliquer sur chaque niveau pour télécharger le chapitre du manuel correspondant.

 

Le niveau 1 (accessible dès 12 ans)

Le plongeur niveau 1 peut plonger entre zéro et 20 mètres de profondeur, accompagné d’un encadrant, appelé guide de palanquée. Ce dernier  dirige la plongée et vous aidera à découvrir le milieu. Le plongeur niveau 1 se doit de maitriser son matériel (utilisation du gilet stabilisateur et du détendeur, gestion du masque) et les techniques individuelles de base (palmage, équilibrage, “passage des oreilles”, saut droit ou bascule arrière…).

En préparant votre premier niveau de plongée au CPP, vous allez découvrir un nouveau loisir avec les autres membres du club. Votre formation pourra se faire en piscine. Une fois le diplôme obtenu, vous aurez un an pour faire quatre plongées en “milieu naturel” (mer, lac, carrière) puisque votre formation aura lieu en “milieu artificiel” (ie en piscine).

 

 Le niveau 2 (accessible dès 16 ans)

En passant ce niveau, vous devenez un plongeur “aguerri”. Une fois le brevet obtenu, vous pourrez plonger jusqu’à 40 mètres de profondeur, en étant encadré. Vous  accéderez aussi à l’autonomie* relative dans la zone des 20 mètres (si vous êtes majeur), sous la direction d’un directeur de plongée. Celui-ci vous donnera les consignes de profondeur, de durée et d’orientation pour vous permettre de profiter au mieux et en toute sécurité de votre plongée.

Pour devenir plongeur N2, vous devrez parfaire votre maitrise de la technique et du matériel, acquérir les connaissances théoriques nécessaires, apprendre à porter secours à un compagnon en difficulté et à organiser votre plongée. Pour préparer ce niveau au CPP, l’entraînement se fera en piscine (séances du mardi soir) ainsi qu’en fosse (le dimanche matin) mais la formation finale et l’examen pratique auront lieu en milieu naturel,lors de la sortie technique annuelle du club.

* NB: Quand nous parlons d’autonomie en plongée, il bien faut comprendre que c’est un groupe de plongeurs, appelé une palanquée, qui est autonome. Pour des raisons de sécurité, il est strictement interdit de plonger seul.

 

 

Le niveau 3 (accessible dès 18 ans)

Vous accédez à l’autonomie totale et à la profondeur. Vous pouvez également organiser vos plongées par vous-mêmes, c’est à dire sans directeur de plongée. Vos limites sont celles de la plongée fédérale (40 mètres sans directeur de plongée, 60 sinon), sauf s’il existe des restrictions locales. L’essentiel de cette formation se fait en milieu naturel; perfectionnement technique et théorique, et surtout acclimatation à la profondeur en sont les points clés. Pour passer ce niveau au sein du CPP, on vous demandera d’être assidu(e) aux séances de fosse du dimanche et de venir à la sortie technique du club.

Assister régulièrement aux séances d’entraînement piscine du mardi soir est un plus. En effet, cela vous permet d’acquérir et/ou d’entretenir votre condition physique pour que le passage du niveau en mer se fasse dans les meilleures conditions et pour pouvoir profiter au mieux de toutes vos plongées.

 

 

Le niveau 4 (accessible dès 18 ans)

Tout comme le niveau 3, un plongeur niveau 4 est autonome jusqu’à 60 mètres, mais il est en plus guide de palanquée. Autrement dit, c’est le premier niveau permettant l’encadrement de plongeurs ayant un niveau inférieur au sien. En tant que N4, vous pourrez accompagner jusqu’à 4 plongeurs niveau 1 à 20 mètres ou quatre N2 à 40 mètres. La formation qui demande de l’engagement se fait au sein des comités régionaux de la fédération. L’examen a obligatoirement lieu en milieu naturel et est organisé par une structure reconnue par la FFESSM.

 

 

Vous êtes passionné(e) ? Vous voulez continuer à progresser et vous aimez partager vos émotions subaquatiques ? N’hésitez pas : formez-vous au CPP !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *