T.I.V.

C’est quoi un(e) TIV ?

Vous avez peut être déjà entendu le terme “TIV” dans une discussion entre plongeurs. Cet acronyme signifie Technicien(ne) en Inspection Visuelle.

Par abus de langage, vers les mois de mai/juin, vous pourrez entendre les TIV du CPP demander à notre présidente : “quand est-ce qu’on fait les TIV ?”. Il faudra alors traduire par “quand est-ce qu’on fait l’inspection visuelle des bouteilles [métalliques utilisées pour la plongée subaquatique]?”.

 

La réglementation française sur l’entretien des bouteilles

Faire une inspection annuelle de nos bouteilles par des TIV permet au CPP, en tant que club de plongée affilié à la FFESSM, de ne faire “requalifier” ses bouteilles qu’une fois tous les cinq ans (au lieu de deux).

La requalification d’une bouteille consiste à une inspection de la bouteille par un professionnel comprenant une épreuve hydraulique (la bouteille est remplie à 1,5 fois sa pression dite “de service”) et une vérification des accessoires de sécurité associés à la bouteille (comme la robinetterie). Le délai des 5 ans est le délai maximal légal. Lors de l’inspection annuelle, si un(e) TIV a le moindre doute sur la sécurité d’une bouteille, elle sera requalifiée avant ce délai.

Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur les inspections visuelles des bouteilles dans l’espace des TIV sur le site de la FFESSM. Si vous êtes intéressé(e) pour devenir un(e) TIV, des formations (sur deux jours) sont organisées par les comités départementaux plusieurs fois par an.

 

Les TIV au Club Parisien de Plongée

Ne faire requalifier nos bouteilles que tous les 5 ans est bien sûr une économie d’argent, loin d’être négligeable pour un club de notre taille. De plus, nos TIV ne se contentent pas d’inspecter  nos bouteilles et leur robinetterie tous les ans. Grâce à leur connaissance sur le fonctionnement et le bon entretien d’une bouteille, ils nous aident aussi à mettre en place des bonnes pratiques d’utilisation des bouteilles, pour une meilleure sécurité et une prévention des accidents. C’est pourquoi le CPP est très reconnaissant envers ses T.I.V. Ils sont actuellement deux. Plusieurs membres étant intéressé(e)s par la formation, nous espérons pouvoir augmenter ce chiffre d’ici 2017.